Découvrir la station de métro abandonnée de City Hall à New-York

Découvrir la station de métro abandonnée de City Hall à New-York

Avez-vous déjà entendu parler de la station fantôme de New-York ? « City Hall » est une ancienne station de New-York ouverte au début du XXème siècle. Elle n’est actuellement plus en service mais elle reste très intéressante pour son architecture travaillée que l’on pourrait qualifier de style néoromain. Aujourd’hui inscrite au National Register of Historic Places, c’est un passage obligé si vous aimez les visites insolites.

Histoire de la station fantôme

A l’origine, la station de métro « City Hall » était le terminus de la première ligne du métro de New-York. La construction de la station a débuté en 1900 et elle a été ouverte en 1904. Créée par l’architecte espagnol Rafael Guastavino Moreno, elle possède de superbes arcs, des lustres, des tuiles et des courbes, qui font de cet espace une œuvre architecturale.

Plus tard, les trains newyorkais ont été modifié et sont devenus plus longs et nécessitaient donc de plus grandes plateformes. Il était impossible d’allonger celle du « City Hall » et la station a du fermer en 1945 pour cette raison.

station city hall carte

Comment peut-on la voir ?

La station est fermée au public mais il est toujours possible de la voir en prenant la ligne 6 du métro. Si vous avez un peu de temps, vous pouvez donc emprunter la ligne 6 jusqu’à son terminus « Brooklyn Bridge / City Hall ». Il faut alors bien rester à bord du métro et ne pas descendre.

C’est après une courte pause que le métro reprendra son chemin et ira jusque cette station fantôme pour y faire demi-tour. Vous aurez alors un aperçu de la station grâce aux vitraux qui laissent passer la lumière et vous pourrez apercevoir cet espace fermé depuis plus de 70 ans. Soyez donc bien attentif !

station fantome

La station en vidéo

Retrouvez la station dans cette courte vidéo :

2 Commentaires sur Découvrir la station de métro abandonnée de City Hall à New-York

  1. Trop chouette 🙂 C’est dommage qu’elle ne soit pas ouverte au public. Peut être qu’ils ont jugés que ce n’était pas intéressant. Pourtant je crois savoir qu’on est pas les seuls friands de lieux abandonnés quand même 🙂

  2. On peut visiter la station avec le New York Transit Museum, mais les visites sont rares et chères, en plus de devoir adhérer au musée. Du coup, l’astuce de rester dans la rame pour que le train fasse son demi-tour, c’est juste excellent. Merci! 🙂

Laisser un commentaire