Découvrez le concept des Speakeasy à New York

Découvrez le concept des Speakeasy à New York

Les speakeasies sont des symboles du New-York des années 20 et de la Prohibition. La vente de produits alcoolisés étant interdite sur toute l’étendue du territoire pendant cette période, certaines personnes ont trouvé une astuce intéressante pour satisfaire leurs envies d’alcool.

Pour cela, ils se rendaient dans des bars cachés ou clandestins, et ceux-ci se trouvaient le plus souvent dans des sous-sols et ne comportaient aucune enseigne.

Dans ces lieux insolites, il était déconseillé de parler à voix haute car cela aurait pu alerter les autorités.

Les New-Yorkais se sont mobilisés contre la Prohibition

À cause du taux élevé de criminalité dans certaines villes des États-Unis, une loi a été votée pour résoudre ce problème : interdire la fabrication et la commercialisation de boissons contenant de l’alcool. Cette période a été appelée « Prohibition » et s’est étendue de 1920 à 1933.

Cette nouvelle loi a été très mal reçue par la population new-yorkaise. Pour la contourner, certains individus ont fait preuve d’imagination et ont développé des réseaux de production et de distribution d’alcool. C’est dans ce contexte que les speakeasies ont été créés.

Le concept des speakeasies était simple : ces bars clandestins se trouvaient généralement dans des caves, des sous-sols ou des arrière-boutiques, et n’étaient accessibles qu’aux personnes ayant le code secret.

Ils ont connu un important succès, au point d’ouvrir des établissements à différents endroits de la ville. Dans ces lieux cachés, les New-Yorkais avaient ainsi la possibilité de savourer une boisson alcoolisée.

Quelques exemples de speakeasies

Please Don’t Tell

Si vous voulez savourer une boisson alcoolisée dans un lieu mystérieux et original, ce bar à cocktails est l’adresse idéale. Il propose une ambiance insolite et intimiste, et se trouve derrière une boutique de hot-dogs. Il sert de succulents cocktails et quelques spécialités locales.

Le lieu étant l’un des endroits les plus fréquentés de la ville, il vous faudra parfois patienter pendant plusieurs minutes avant d’y accéder.

Adresse : 113 St Marks Pl, New York, NY 10009, États-Unis
Site Internet : Please Don’t Tell

Le Boudoir

Le Boudoir a ouvert ses portes au sein du restaurant Chez Moi, plus précisément dans son sous-sol. Il propose une ambiance décontractée et tamisée, et son cadre a tiré son inspiration des logements de Marie-Antoinette.

Avec ses ampoules diffusant une lumière douce et ses fauteuils de couleur rouge, le Boudoir est l’un des lieux de rendez-vous par excellence de personnes souhaitant profiter d’un diner romantique. Afin de satisfaire ces derniers, il sert également des cocktails aux saveurs exotiques et aphrodisiaques.

Adresse : 135 Atlantic Ave, Brooklyn, NY 11201, États-Unis
Site Internet : Le Boudoir 

The Back Room

Même s’il a été aménagé dans les années 20, The Back Room compte parmi les restaurants les plus fréquentés de la ville. Mais si sa clientèle était autrefois composée de bandits, acteurs et artistes, ce speakeasy attire désormais la jeune population locale. L’une de ses particularités réside dans le fait que toutes ses boissons (bières, cocktails, jus de fruits, …) sont servies dans des tasses de thé.

Pour information, The Back Room a fait une apparition dans le programme cinématographique « Boardwalk Empire ». Pour trouver son entrée, il est nécessaire de traverser un magasin de jouets.

Adresse : 102 Norfolk St, New York, NY 10002, États-Unis
Site Internet : The Back Room

Laisser un commentaire