La Statue de la Liberté

La Statue de la Liberté

Qui ne connaît pas l’une des statues les plus célèbres du monde ? Érigée depuis plus de 120 ans au large de la ville de New York, elle brandit inlassablement la torche allumée signifiant pour l’Homme que la liberté est enfin arrivée. Entourée de symbolismes depuis sa construction, revivez l’histoire de la Dame Bleue.

Une histoire pleine de symboles

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, c’est en France que cette merveille de la sculpture a été fabriquée, par le sculpteur Auguste Bartholdi et l’ingénieur Gustave Eiffel. Avant même sa construction, la statue était destinée à incarner de nombreux symboles.

Tout d’abord, elle fut construite pour représenter l’amitié entre la France et les États-Unis, d’où le fait que se soient des français qui l’ont fabriqué. Ensuite, elle fut livrée aux États-Unis pour le centenaire de la déclaration d’Indépendance américaine. Mais alors comment intégrer ce critère à la statue ? Et bien, si vous avez la chance d’approcher la statue d’assez près, vous pourrez lire sur la tablette qu’elle tient l’inscription suivante : July IV MDCCLXXVI, entendez par là « 4 juillet 1776 ».

Inscriptions de la tablette

Inscriptions de la tablette

Dressée sur l’île de Liberty Island, c’est également le premier monument que pouvaient apercevoir les millions d’immigrants venant chercher une vie meilleure aux États-Unis. Ils la voyaient comme une promesse pleine d’avenir, elle guidant les Hommes grâce à sa torche illuminant le monde.

Elle est également la métaphore de la liberté et de l’émancipation de l’oppression, qui est caractérisée par des chaînes brisées tombées à ses pieds. Aujourd’hui, elle est un des symboles principaux des États-Unis, allant de paire avec le dicton « la poursuite du rêve américain ». Bien sûr, la statue fait débat puisqu’un certain nombre de personnes ne voient pas la part de symbolique cachée derrière cette dame bleue.

La statue en quelques chiffres

Il aura fallu 31 tonnes de cuivre et 125 tonnes d’acier pour donner la magnifique sculpture d’aujourd’hui. Le visiteur doit se préparer à monter les 354 marches menant jusque dans la couronne. Cette dernière est composée de 25 fenêtres, et de 7 rayons, qui font référence aux mers et continents du monde. La distance entre le socle et la torche est de presque 100 mètres. Ces mensurations lui permettent d’être visible de loin, et c’est également un des premiers monuments que les touristes veulent absolument voir avant le départ.

Statue de la Liberté

Statue de la Liberté

Visites et tarifs

Située sur une île à l’embouchure de l’Hudson au large de Manhattan, il est donc indispensable de s’y rendre en bateau. Une fois sur place, vous pourrez visiter à votre guise le parc se trouvant sur l’île aux pieds de la Statue. Vous pourrez également visiter le musée ainsi que le socle, mais attention, un touriste averti en vaut deux ! Le nombre de ticket est limité, donc si vous tenez vraiment à les visiter, vous devrez vous rendre relativement tôt au guichet des ferry.

La statue est ouvert quotidiennement de de 9h à 17h, et il est de nouveau possible d’accéder à la couronne, qui avait été fermée pour raison de sécurité suite au passage de l’ouragan Sandy en 2012.

Pour les tarifs, il faudra payer $4,5 pour les enfants de 4 à 12 ans, $9,50 pour les 13-61 ans, tandis que les personnes ayant 62 ans et plus devront payer $11,50. Bon plan : si vous ne voulez prendre que des photos de la Statue sans avoir à affronter la foule de touristes, nous vous conseillons de faire une mini-croisière à bord du ferry de Staten Island qui passe devant Liberty Island et qui est gratuit !

Laisser un commentaire