Visitez le musée du 11 septembre à New york

Visitez le musée du 11 septembre à New york

Le 11 septembre 2001 survenaient aux Etats-Unis quatre attentats-suicides à l’encontre de bâtiments symboliques , faisant 2 977 morts appartenant à 93 pays différents.
Les attentats du 11 septembre 2001 furent les plus meurtriers jamais perpétrés dans l’Histoire. Aujourd’hui, le 11 septembre est considéré comme la journée mondiale de lutte contre le terrorisme.

Le musée du 9/11

Le musée 9/11 Memorial, situé à New York, est dédié aux victimes de ces attentats. Le musée est situé au même endroit que le mémorial, lui-même érigé à l’endroit même où se dressaient auparavant les célèbres tours jumelles réduites à néant.
Pour visiter le musée, il faudra descendre en sous-sol. Une ambiance triste et respectueuse y règne : les visiteurs parcourent le musée dans le silence le plus complet, musée construit avant tout pour se souvenir, et rendre hommage.
On y prend conscience de l’impact du terrorisme dans le monde, et sur les esprits.

Ce que vous y verrez

En même temps que vous descendrez en sous-sol, vous pourrez contempler sur votre droite deux piliers de l’ancien World Trade Center, brunis par les 99 jours d’incendie qui ont suivis les attaques.
Une fois dans le hall principal du musée, un long couloir sur votre gauche retrace les évènements du 11 septembre 2001, avec les plans des avions détournés, des photos, des sons.
Au bout du couloir, vous aboutirez sur une sorte de terrasse, offrant une large vue sur les fondations des tours. Il est important de prendre conscience du fait que le musée a été réalisé dans les sous-sols même des anciennes tours jumelles ! L’émotion y est d’autant plus vibrante.
Vous pourrez descendre les escaliers et vous rendre alors à l’étage inférieur que vous contempliez d’au-dessus.
Vous aboutirez dans la pièce centrale du musée : le hall des fondations. Comme son nom l’indique, vous approcherez de près les anciennes fondations, notamment un mur de soutènement survivant du World Trade Center original ayant résisté aux attaques.
On y trouve plusieurs objets déblayés des décombres, comme par exemple l’antenne de l’ancienne tour Nord ou un camion de pompier broyé. A travers ces reliques, le visiteur est placé devant l’ampleur des attaques et l’horreur qu’elles ont suscité.
Au coeur du Foundation Hall trône un gigantesque colonne (36 pieds de haut)recouverte de souvenirs, d’inscriptions commémoratives et d’affiches manquantes placées là par des ferrailleurs, des secouristes et d’autres.

Les expositions

Le musée est construit autour de deux expositions : la Historical Exhibition et la Memorial Exhibition. Commencez par la première, qui retrace l’avant, le pendant, et l’après 11 septembre.
Y est raconté en détail cette journée. L’exposition place le visiteur dans le contexte et lui fait revivre de façon chronologique les évènements, comme s’il s’y était trouvé : journaux, objets, photos, vidéos, appels téléphoniques des passagers à leurs proches …
L’émotion ne fait qu’aller crescendo. Le visiteur aura la possibilité d’écouter les transmissions radio entre les secours, et d’observer des photos.
Le musée ne s’arrête pas là et se propose d’expliquer comment le monde a pu en arriver à pareille souffrance, comment le terrorisme islamisme est né.

Plus qu’un musée du souvenir, c’est aussi un véritable lieu d’enseignement

Enfin, la Memorial Exhibition est entièrement dédiée aux victimes. Des pans entiers de murs sont recouverts de photos des victimes de New York, de Washington et de Pennsylvanie.
Des écrans interactifs permettent d’en apprendre un peu plus sur ces martyrs. On y trouvera aussi des objets leur ayant appartenu retrouvés dans les décombres : lunettes, téléphones, badges, et peluche.

 

Laisser un commentaire