Les activités incontournables à faire cet été à New York

Les activités incontournables à faire cet été à New York

S’ennuyer à New York est impensable. Des mauvaises langues penseront qu’il faut avoir forcément un portefeuille bien garni pour profiter de Big Apple cet été.

Cet article vous déniche plusieurs bons plans incontournables tongs aux pieds, dont certains gratuits. A commencer par le 4 juillet, jour de fête nationale. Un grandiose feu d’artifice organisé par le grand magasin Macy’s attire touristes et locaux.

Le coucher de soleil estival sur Manhattan

Ne grimpez pas au sommet du building historique de Big Apple, à savoir l’Empire State Building. Soyez plus malin en ayant une vue comparable depuis le rooftop du Rockefeller Center.

En plein air, vous disposerez d’une vision imprenable sur… l’Empire State Building. Après le sud de la terrasse, optez pour le côté opposé afin de profiter de l’ensemble de Central Park.

En été, rendez-vous au Rockfeller une heure avant le coucher du soleil pour jouir d’un ciel à la teinte magenta/orange digne d’une carte postale. A vos appareils photos pour saisir la skyline formée une mosaïque étincelante.

Le Bryant Park Summer Film Festival

La gratuité attire les foules, le beau temps également. Ajoutez-y une projection ciné de juin à août et le Bryant Park connaît une affluence record, mais tout même conviviale, chaque lundi à l’heure du crépuscule.

L’accès au parc débute à partir de 17h. Devant l’écran, retrouvez une succession de couvertures recouvertes de pique-niques. Les films commencent au coucher du soleil, généralement entre 20 et 21h.

En cas de conditions météos défavorables, sachez que les projections sont annulées et ne connaissent pas de reports.

Le Mostly Mozart Festival

Rendez-vous culturel chéri des férus de musique classique, le Mostly Mozart Festival se tient tous les étés dans la ville des possibles. En sus des compositions du génie allemand, des musiciens interprètent aussi des pépites de Schubert, Beethoven ou entre autres Haendel.

Plusieurs lieux majestueux accueillent le public, le tout gratuitement : Lincoln Center, le John Jay College Theater, l’Avery Fisher Hall, le Alice Tully Hall et le New York State Theatre .

La verdure de la Highline

Une fois le Solomon R. Guggenheim et les boutiques de la Cinquième avenue arpentés, que vous aurez allié culture et fraîcheur au Moma ou au MET, la Highline vous parlera en période estivale.

La chlorophylle s’est incrustée dans le quartier Meatpacking sur cette voie ferrée désaffectée qui reliait les factories aux entrepôts, sans subir le trafic routier embouteillé.

On l’oublierait presque à l’été 2017 puisque ce chemin de verdure a laissé place aux petits oiseaux. Idéal pour une pause ou à l’heure de la lecture d’un bouquin au milieu de Manhattan.

Le mélange des genres de Lower Manhattan

Il est rare de sillonner un tel mixte architectural à New York. Lower Manhattan mêle d’étroites rues coloniales aux maisons anciennes et modernes où s’élèvent des gratte-ciel parmi les plus conséquents.

Le premier président des États-Unis, George Washington, y fréquentait ses restaurants, notamment la Fraunces Tavern. A l’est de Lower Manhattan, South Street Seaport accueille l’ex-port de New York accessible par des rues pavées.

Bars et restos « hypes » y servent une clientèle internationale.

Laisser un commentaire